Catégories
Non classé

Comment évaluer son timbre vocal ?

Céline Dion, Johnny Hallyday, Whitney Houston ou Elton John : autant de voix reconnaissables entre mille. Qu’est-ce qui différencie le timbre de voix de ces chanteurs ? Comment la tessiture influe-t-elle sur leur façon de chanter ? Partez à la découverte des mystères de la voix pour mieux comprendre ce qui la caractérise. À l’aide de cours de chant, mettez en avant tout votre potentiel vocal et explorez les multiples facettes de votre timbre de voix. Que vous soyez débutant en chant ou amateur de chant confirmé, vous avez tout à gagner à apprivoiser vos cordes vocales pour mieux chanter.

Comment savoir quelle est votre tessiture de voix ?

En musique, et plus particulièrement dans la pratique vocale, le terme de tessiture permet de situer la plage de notes que la voix peut émettre facilement. Et c’est un point essentiel : la voix reste capable de produire une note aigüe ou une note grave hors de sa tessiture. La qualité du chant sera cependant bien moindre sur ces notes-là.

Les voix humaines sont réparties selon 4 tessitures de voix masculines et 4 tessitures de voix féminines :

  • la voix de basse, qui atteint les notes les plus graves comme Fédor Chaliapine ;
  • la voix de baryton, aux notes moyennement grave comme Elvis Presley ;
  • la voix de ténor, assez aigüe à l’image de Freddy Mercury ;
  • la voix de contre-ténor, peu travaillée en cours de chant et consacrée aux notes aigües ;
  • la voix de contre-alto, la voix féminine la plus grave et la plus rare telle Nina Simone ;
  • la voix d’alto, qui produit des notes assez graves comme Amy Winehouse ;
  • la voix de mezzo-soprano, typiquement celle de Beyoncé ;
  • la voix de soprano, la plus aigüe possible, comme Cecilia Bartoli.
évaluer son timbre vocal
Source : https://images.pexels.com/photos/

Déterminer seul sa tessiture de voix n’est pas évident. Vous pouvez vous enregistrer en train de chanter des morceaux de musique de hauteur de note différente afin d’écouter ceux sur lesquels vous semblez le plus à l’aise. Si vos cordes vocales supportent sans broncher les notes aigües des vocalises d’Ariana Grande, pas besoin d’un cours de chant pour déterminer que vous faites partie des voix de soprano.

En revanche, un cours de chant peut s’avérer très utile si vous hésitez entre plusieurs tessitures de voix ou que vous avez du mal à atteindre l’aisance au niveau vocal. Un professeur de chant peut vous aider en seulement un cours à repérer les morceaux les mieux adaptés pour votre tessiture de voix.

À savoir : il existe aussi des applications vocales qui enregistrent votre voix et vous indiquent la tessiture de voix la plus probable à laquelle vous appartenez selon la note chantée.

faire un bilan vocal
Source : https://pixabay.com/photo/

Le timbre vocal, l’empreinte digitale de la voix

Qu’est-ce que le timbre vocal ? Pour bien comprendre à quoi correspond cette caractéristique, essayez de jouer une musique avec différents instruments, au piano et à la voix par exemple. Les notes sont strictement les mêmes. Pourtant, votre oreille fait bien la distinction ! Le timbre vocal désigne tout simplement une particularité de voix, une couleur vocale dans la façon de chanter qui distingue chaque individu.

Voix rauque, timbre aérien, voix fluette, timbre profond, voix lyrique ou pop, agressive ou douce, timbre nasal, ample… Les adjectifs ne manquent pas pour décrire le timbre d’un chanteur ou la voix d’une chanteuse. Vous vous demandez si le timbre vocal se travaille en cours de chant ? Oui et non. Une partie du timbre vocal est innée, et il semblerait difficile pour un Bob Dylan d’acquérir le timbre de voix d’un Axel Rose.

apprendre à évaluer son timbre vocal
Source : https://pexels.com/photos/

Mais le timbre en chant se travaille aussi d’après la position des cordes vocales, du larynx, de la langue, du palais. Il dépend du placement de la voix, de la technique de souffle, bref, de tout un tas de variables. Prendre des cours de chant est une opportunité de développer le timbre de voix qui vous correspond le mieux et vous donne envie de chanter.

Comment améliorer son timbre de voix ?

Le timbre vocal varie selon de nombreux critères, comme :

  • le nombre et la fréquence d’harmoniques qu’il contient ;
  • l’épaisseur et la position des cordes vocales ;
  • la qualité des résonateurs du visage et de la gorge ;
  • le travail effectué par le chanteur pour modifier sa voix ;
  • l’hygiène de vie et notamment le fait de fumer ou de boire de l’alcool.

Si le timbre de voix est voué à rester sensiblement le même, des cours réguliers de chant vous aideront à améliorer sa qualité, son amplitude, sa résonance, bref, à mieux chanter.

Comment assumer sa voix ?

De par l’étendue très variée des timbres de voix, il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui n’aiment pas s’entendre chanter. Elles estiment que leur timbre vocal est trop nasillard, ou que leur voix sonne mal.

Pourtant, il est possible d’apprendre à aimer sa voix. Les cours de chant sont d’ailleurs orientés dans cette optique : ils aident chacun à prendre conscience de ses possibilités vocales et de l’impact que de petits changements peuvent avoir sur la voix.

évaluer sa puissance vocale
Source : https://images.pexels.com/photos/

Améliorer sa voix fait bien entendu partie du process de l’acceptation de son timbre. Plus vous progresserez en cours de chant, plus vous vous approcherez d’un résultat vocal qui vous plait. Pour autant, n’espérez pas acquérir la voix de Madonna ! Chaque timbre vocal est unique. Les imitateurs de chant sont capables de s’approcher très près du timbre de grands artistes, mais ils ne les remplacent jamais. Aussi, il est important de ne pas vouloir imiter le timbre de votre chanteur favori, afin de laisser la place à votre voix naturelle.

Faire un bilan vocal avec un prof de chant

La connaissance de sa voix, des mécanismes des cordes vocales mis en jeu pendant le chant et des techniques d’échauffement de la voix avant de chanter s’acquièrent facilement pendant les cours de chant. Si vous voulez établir un bilan de vos capacités vocales, mieux comprendre vos difficultés en musique ou recadrer votre tessiture, un professeur de chant compétent vous accompagnera dans l’évaluation objective et bienveillante de votre voix.

Profitez de cet échange pour poser toutes vos questions : différences entre le registre de poitrine et la voix de tête, muscles impliqués dans l’émission vocale, correction d’une voix pathologique, travail spécifique de l’intensité des notes aigües, etc. Dès le premier cours, vous aurez ainsi de nombreuses clés en main pour améliorer vos prestations vocales et trouver du plaisir dans l’art de chanter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *